02 octobre 2010

A l'écoute de l'au-delà, de François Brune et Rémy Chauvin

A l'écoute de l'au-delà
de François Brune et Rémy Chauvin


L'au-delà existe-t-il et peut-on communiquer avec les morts ? Paradoxalement, la science a rendu plus vivace cet éternel débat en ouvrant d'infinis possibles au grand mystère.

Ce livre fait suite au best-seller de François Brune, "Les morts nous parlent". Il réunit, à propos d'un dossier toujours controversé, deux enquêteurs de qualité.

Rémy Chauvin, professeur honoraire à la Sorbonne, ne renonce pas ici à sa rigueur scientifique et, au nom même de cette rigueur, s'incline devant les faits. Il étudie dans cet ouvrage l'ensemble des phénomènes paranormaux et restitue ses communications avec l'au-delà.

Le père Brune, prêtre et théologien, rassemble pour vous les résultats les plus convaincants obtenus à travers le monde et fait le point sur les recherches scientifiques réalisées à ce jour.

Ainsi, après la mort, la conscience préservée tenterait de communiquer avec les vivants. Une croyance que l'Eglise, longtemps suspicieuse, vient maintenant d'admettre.

A l'écoute de l'au-delà, François Brune, Rémy Chauvin, Editions du Félin, 1999, 270 pages

Pour en savoir plus

- Les morts nous parlent, de François Brune
- A l'écoute, plusieurs entretiens avec François Brune, par Yann-Erick
- Des animaux et des hommes, de Rémy Chauvin
- L'homme, le singe et l'oiseau, de Rémy Chauvin

Au sommaire

Première partie : Rémy Chauvin
L'autre science

Introduction
Une autre vision du monde
- Les nouveaux médiums
- Le voyage hors du corps
- Aux frontières de la mort
- D'autres phénomènes extraordinaires
- L'ange du bizarre
La transcommunication instrumentale
- Expériences personnelles
La leçon de la science
Seconde partie : François Brune
L'empreinte de l'invisible

Introduction
Les premières transmissions
Hypothèses
- La fraude
- L'illusion
- Les interférences
- L'hypothèse "animiste"
- Les ondes rémanentes
- Les extraterrestres
- "Coques" et "égrégores"
La communication avec les morts
- L'analyse des voix
- La formation des voix
- La valeur des messages
- L'identité des interlocuteurs
- L'hypothèse la plus probable
L'au-delà retrouvé
Bibliographie

L'avis d'une lectrice
Source

Dans "Á l'écoute de l'au-delà" (1999), écrit en parallèle avec le père François Brune, Rémy Chauvin se montrait plus que circonspect quant aux moyens, mis en oeuvre par les transcommunicateurs, pour recevoir des messages en provenance des défunts. Sa position, pourtant, est loin d être simpliste. "Nos scientifiques traitent ces sujets avec mépris, déclare-t-il d'entrée á Djénane Kareh Tager (Actualité des religions, novembre 1999). Or, avoir peur des faits ne les supprime pas. Personnellement, j'accepte d'énoncer les hypothèses les plus folles, á condition d'être excessivement rigoureux au moment de les tester."

Rémy Chauvin reconnaît volontiers que la majorité des messages ont une origine parfaitement naturelle ; "mais, concède-t-il, il existe quelques cas troublants". Il en est ainsi lorsque la teneur des messages et les précisions apportées quant á certaines circonstances ne peuvent pas venir des opérateurs. Et Rémy Chauvin d'énumérer : "des noms propres, des rappels de lieux, de situations intimes que le destinataire du message est le seul á pouvoir connaître". Les rares fois oú cela arrive, convient-il, est pour le moins surprenante la similitude, á l'audition, entre la voix enregistrée sur la cassette et celle d'une personne décédée : mêmes intonations, même accent, mêmes défauts de prononciation.

Quand bien on noterait une augmentation de la longueur des voyelles, une accélération du débit, une modification dans le grain de la voix, la chose prouverait qu'il y a la une réalité qu'il s'agit de prendre au sérieux. "Selon des analyses menées á l'Institut électrotechnique de Turin sur une dizaine de messages, précise Rémy Chauvin, ces voix sembleraient provenir d'individus n'ayant pas de cordes vocales."

Cela dit, on n'a pas encore administré la preuve scientifique que ces "voix" nous viennent d'un autre monde. 0n peut avancer dans certains cas l'hypothèse de la télépathie : elle expliquerait le contenu "intime" des messages, mais non la manière dont ils se sont enregistrés. "De nombreuses recherches sont menées sur le sujet, dit Rémy Chauvin ; elles prouvent que nous sommes entourés de phénomènes impliquant une influence du "cerveau", en tout cas de la conscience, sur la matière." "Or, même si elles sont réunies, ces deux hypothèses ne suffisent pas á éluder certains cas de transcommunication." La preuve en est que les messages ne viennent pas tous du matériel ordinairement utilisé par les fidèles de la transcommunication. Le téléphone ne peut pas être manipulé en vue de recevoir des appels de l'au-delà, même si les défunts ou les entités de l'autre monde s'en servent pour communiquer avec les vivants.

Rémy Chauvin rappelle á ce sujet ce qu'il arriva á un jeune homme "qui se débattait dans une affaire d'héritage". Il reçut, en présence de témoins, un appel téléphonique de... son père défunt, dont il reconnut la voix, sans contestation possible. La voix lui intima l'ordre "de fouiller dans la poche d'un vieux pardessus remisé á la cave ". Le jeune homme s'exécuta : et c'est ainsi qu'il retrouva le document qu'il avait en vain cherché. "Nul n'avait pensé trouver dans la cave un papier aussi précieux !"

Les espérances mises dans la transcommunication instrumentale sont capitales pour un nombre de plus en plus grand de personnes, et Rémy Chauvin ne s'y trompe pas, lui qui reconnaît l'existence d'un "monde particulier oú des pensées et des personnalités humaines ou semi-humaines se conservent sans support corporel". Si la pensée (ou la conscience) survit au corps, c'est donc que l'homme survit á son corps, " car qu'est-ce que la pensée (ou la conscience) sinon l'homme même ? L'hypothèse de voix jaillies de l'au-delà, conclut Rémy Chauvin, me semble l'explication la plus simple, la plus "logique", en l'état de nos connaissances scientifiques".

Sur le même thème

widgets by blogtips

1 commentaire:

Unknown a dit…

Le père décédé qui téléphone à son fils ! ! Comment fait-il ? Comment la pensée pet se muter en vibration ( des sons ) pour parler ? Comment le père décédé manipule un téléphone éteint ? On peut se poser un tas de questions concrètes ! !