27 mars 2013

Le prêtre, la médium et le chien, du Père Jean Martin

Le prêtre, la médium et le chien
Dialogues avec nos animaux décédés
du Père Jean Martin

Mise à jour : ajout des extraits
et des auteurs cités

Dans son précédent ouvrage Horizon de lumière, Jean Martin nous faisait partager, à travers une réflexion sur la souffrance humaine et animale, sa foi en la survie des hommes mais aussi des animaux. Il traitait également des relations qui unissent les animaux domestiques à leurs maîtres, notamment par le biais des phénomènes psychiques.

Dans ce nouvel ouvrage, il fait un pas de plus en affirmant que les relations entre les hommes et les animaux, lorsqu’elles sont profondes, subsistent au-delà de la mort physique. Elles semblent même se développer puisque, selon l’auteur, les animaux décédés sont capables de nous envoyer des messages télépathiques qui peuvent prendre, par la transcommunication, une forme vocale. Jean Martin nous parle abondamment de l’expérience qu’il a réalisée avec son fidèle chien Kim, qui s’est manifesté à lui après sa mort.

L’auteur ne cache pas ses interrogations au sujet de ces contacts, sa difficulté même à les croire possibles. "Peu à peu, dit-il, mes doutes ont été balayés sous le choc de la réalité : Oui, mon chien se manifestait à moi, me démontrant que, non seulement il survivait après sa mort, mais encore qu’il voulait garder le contact avec moi. Il peut en être de même pour tous les animaux décédés et aimés." Voilà un livre étonnant qui ouvrira sans doute des chemins nouveaux.

Le prêtre, la médium et le chien, Jean Martin, Editions JMG, 2003, 201 pages

A propos de l'auteur

L'abbé Jean Martin est belge. Né en 1936, il est ordonné prêtre en 1961. Docteur en philosophie de l'université de Louvain, prêtre de paroisse puis professeur de séminaire, il est l'auteur de plusieurs livres sur l'Au-delà et il s'occupe aussi d'accompagnement auprès des personnes dans le deuil.

Le sommaire

Préface de Chantal Hoyois
Introduction
1. Vibration de la pensée
2. Le sixième sens des animaux
3. La vie secrète des plantes
4. Dans la rosace de l'amour
5. L'ami chien
Epilogue
Si le Christ avait un chien
Conclusion
Gratitude
Table des auteurs cités
Notes

Pour en savoir plus

- Le site des Editions JMG
- Karine après la vie, de Didier Van Cauwelaert, un livre dans lequel les parents de Karine écrivent avoir obtenu des aboiements et des miaulements en TCI, mais aussi, tout comme le Père Jean Martin, le message verbal d'un chien décédé.
Des livres du même auteur
- Nul n'est une île
- A l'écoute du monde animal
- Horizon de lumière
- Des signes par milliers
Des articles
- Les animaux et l'au-delà (1)
- Les animaux et l'au-delà (2)
- Les animaux et l'au-delà (3)

La table des auteurs cités
(qui figure à la fin de l'ouvrage et à laquelle j'ai ajouté des liens)

- Albertini Lino Sardos, L'au-delà existe, Ed. Filipacchi
- André Christine, Eclatante survie, Les moissons de l'espérance, Ed. JMG
- Asimov Isaac, Le cerveau, Ed. Marabout université
- Atkinson William Walter, Vibration de la pensée, Ed. Astra
- Barlow Christine, Le chat et le divan, Ed. aux Arts
- Beaucarne Julos, Le silence des galaxies, Ed. L.H. France
- Bertrand René, La télépathie et les royaumes invisibles, Ed. Laffont
- Blondin Robert, Le bonheur possible, Ed. de l'homme
- Boone J. Allen, Des bêtes et des hommes, Ed. Dangles - Livre en ligne
- Bourin Jeanne, Le sourire de l'ange, Ed. Julliard
- Bozzano Ernest, Les manifestations métapsychiques des animaux, Ed. JMG - Livre en ligne
- Canfield Jack et Hansen Mark Victor, Bouillon de poulet pour l'âme, Ed. J'ai Lu
- Combes Claudette, Perles d'éternité, Ed. Trédaniel
- Damien Michel, L'animal, l'homme et Dieu, Ed. du Cerf
- De Wailly Philippe (Dr), Le 6ème sens des animaux, Ed. du Rocher
- Elsaesser-Valarino Evelyn, D'une vie à l'autre, Ed. Dervy
- En collaboration : La messe est une histoire d'amour, Ed. Cefo Bruxelles
- Estep Sarah-Wilson, La communication avec les morts, Ed. du Rocher
- Galot Jean, L'Esprit-saint, personne de communion, Ed. "Parole et silence"
- Gilbert Guy, Dealer d'amour, Ed. Stock
- Gourvennec Arnaud, Vers le soleil de Dieu, Ed. Sorlot et Lanore
- Leloup Jean-Yves, Manque et plénitude, Ed. Albin Michel
- Lhor Jacques, Les nouveaux horizons de la télépathie, Ed. Magellan
- Merz Blanche, L'âme du lieu, Ed. Georg
- Monnier Pierre, Lettres de Pierre, Ed. Lanore
- Moody Raymond, La vie après la vie, Ed. Laffont
- Morgan Marlo, Message des hommes vrais au monde mutant, Ed. J'ai Lu
- Morton Marie-Louise, Où et comment retrouverons-nous nos disparus ?, Ed. Astra
- Omraam Mikhaël Aïvanhov, Les secrets du livre de la nature, Ed. Prosveta
- Prieur Jean, L'âme des animaux, Ed. Laffont, L'aura et le corps immortel, La mémoire des choses, Ed. Sorlot et Lanore
- Rabanne Paco, La leçon indienne, Ed. J'ai Lu
- Ragueneau Philippe, L'autre côté de la vie, Ed. Pocket
- Ring Kenneth, En route vers Omega, Ed. Laffont
- Simonet Monique, Porte ouverte sur l'éternité, Ed. du Rocher
- St John Patricia, Le message des dauphins, Ed. J'ai Lu
- Tomkins Peter et Bird Christopher, La vie secrète des plantes, Ed. Sorlot et Lanore

Quelques extraits choisis

Un passage du chapitre 1. Vibration de la pensée

p42-p44
../.. Dans l'écriture dite "automatique", c'est l'entité de l'autre monde qui tient le crayon, le médium étant réduit si l'on peut dire à un simple relais entre le papier et l'interlocuteur invisible.
Un des exemples les plus spectaculaires est le cas d'une certaine "Madame Anita" qui reçut, depuis l'au-delà, les messages d'Andrea, le fils d'un avocat de Trieste, catholique convaincu : Linos Sardos Albertini. C'est à travers Anita et par écriture automatique que celui-ci apprit que son fils avait été assassiné et que son corps se trouvait dans le Pô, à Turin.
M. Albertini décrit de façon saisissante la manière de procéder d'Anita :
"Sans aucun apparat ou mise en scène, avec la plus grande simplicité, quelle que soit l'intensité de la lumière, dans quelque ambiance qu'on se trouve, elle pose la main gauche ouverte dans un plan vertical et un peu surélevée par rapport à une feuille de papier. Elle pose contre la main une pointe feutre ou un quelconque stylo à bille (elle employa même un jour un tube de rouge à lèvres). Le feutre, au lieu de glisser comme il adviendrait à toute autre personne, adhère à la main, Madame Anita affirme en outre percevoir un petit battement.
Elle demande mentalement à son propre père, décédé depuis de nombreuses années, de l'assister. Quand elle a reçu une réponse positive, elle pose des questions sur le cas qui la préoccupe.
Madame Anita n'est pas gauchère ; cependant, elle emploie exclusivement la main gauche lors de ses activités médiumniques. Le feutre, pour donner ses réponses, n'écrit pas de gauche à droite mais bien de haut en bas. Parfois, il avance lentement ; à d'autres moments, au contraire, il accélère tellement que Madame Anita réussit difficilement à le suivre avec la main. Il advient aussi qu'à l'improviste, le feutre au lieu de continuer à écrire, pousse la main à s'éloigner de la ligne et se met à tracer des signes laissant tout le monde surpris. Il en résulte un petit dessin qui sert à mieux éclairer la réponse ou à fournir des détails supplémentaires.
Pendant que la pointe écrit, Madame Anita est souvent décontractée : elle fume, regarde la télévision, discute de sujets variés avec les personnes présentes.
J'ajoute que quand elle reçoit des réponses, elle n'en connaît jamais le contenu, soit parce que celles-ci sont écrites de haut en bas, soit parce qu'elle est distraite. C'est seulement à la fin, après avoir retourné la feuille de papier, qu'il est possible de lire la réponse de gauche à droite.
Madame Anita peut écrire de cette façon à n'importe quel moment et dans n'importe quel lieu : elle l'a fait plusieurs fois dans le hall d'un hôtel, dans une auto et à beaucoup d'autres endroits, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur." (Lino Sardos Albertini, L'au-delà existe, Ed. Filipacchi, pages 28 et 29)

Un passage du chapitre 2. Le sixième sens des animaux

p64-p65
../.. Certaines espèces animales sont-elles plus douées que d'autres pour ce type de contact ? Sans nul doute ! Et l'on pense évidemment à l'incroyable possibilité qu'ont les dauphins d'établir une sorte de "pont télépathique" avec les humains, à un point tel que certains observateurs ont l'impression d'être fouillés jusque dans leur être le plus intime par ces animaux.
C'est notamment ce que raconte Patricia St John dans son livre : "Le message des dauphins".
Patricia St John est une institutrice américaine, excellente nageuse qui, un jour dans un bassin, fut impressionnée par le regard d'un dauphin : un regard qu'elle qualifie de "direct et d'inquisiteur".
Patricia écrit : "J'avais en face de moi l'être le plus gracieux que j'eusse jamais vu. Je l'observais se déplacer sans effort dans le milieu aquatique, avec des mouvements mieux assurés que ceux d'une danseuse étoile. Aucun doute. C'était le monde du dauphin "Spray" et j'y étais lourde comme une pierre. Son oeil gauche s'agrandit et chercha à établir le contact avec le mien à travers mon masque de plongée. Je n'avais jamais, de ma vie, connu un regard si direct, puissant, intellectuel. Même pas chez les représentants de ma propre espèce.
Je retenais mon souffle, gardant emprisonné aussi longtemps que possible l'air inspiré, en souhaitant que ce moment fût éternel.
J'avais l'impression d'être sondée en profondeur. Je sentais le mammifère fouiller littéralement mon être intime, celui que je cachais à mes propres yeux.
L'exploration s'intensifiant, je commençais à ressentir une bouffée d'émotion, comme si la bête avait repéré un bouton enfoui et avait appuyé dessus pour libérer, à fins d'examen, le contenu qu'elle commandait. Elle me "connaissait" - quoi que cela pût signifier. D'une certaine façon, elle avait cherché, trouvé et touché ce moi, cette âme ou cet esprit dissimulé pendant des années.
En quittant le bassin ce premier jour, je ne pouvais deviner que j'entamais un chemin qui m'amènerait à briser les barrières de la communication entre le dauphin et l'homme". (Patricia St John, Le message des dauphins, Editions J'ai Lu, pages 7 et 8) ../..

Un passage du chapitre 5. L'ami chien

p157-p160
6 janvier 2002
Ce matin, pendant que je tente un contact télépathique avec mon chien, je branche une cassette audio et j'enregistre en même temps.
J'entoure cette expérience d'un grand climat de prière, plus encore que pour les contacts avec les humains décédés.
L'expérience terminée, j'écoute la cassette.
Il y a de nouveau des voix :
" - Me voilà.
- Tu sais, c'est moi Kim.
- Je suis là. C'est bien là mon intention."
Puis vient une voix grave, une de ces voix que, dans mes enregistrements, j'attribue aux "guides spirituels". Ceux qui pratiquent la transcommunication savent que ces voix sont différentes des autres. On me dit : "Mon fils, tu le notes bien (j'étais en train d'écrire le message télépathique) : sans paroles du chien, sans langue et sans obstacles".
Ce message m'apparaît capital et très éclairant
- J'y vois d'abord un encouragement par rapport à mon effort "d'écriture" : "Tu le notes bien". Le risque d'imagination, d'interférences avec ses propres pensées n'est jamais négligeable dans ce genre de démarche.
- J'y vois ensuite une indication relativement claire sur ce qui se produit. Mon chien ne s'est pas mis à parler parce qu'il est arrivé dans l'au-delà ! J'imagine le genre de plaisanteries que les esprits mal intentionnés pourraient formuler à la suite de cette affirmation ! Mais non : il n'y a, au départ, pas de paroles : "sans paroles du chien" ! Il n'y a même pas de langage : "sans langue".
Que se passe-t-il alors ? A mon sens, il se passe plusieurs choses :
- d'abord mon chien est bien vivant dans l'autre monde. J'ai consacré tout un volume pour étayer l'existence de l'âme animale ("Horizon de lumière").
Il ne me semble plus opportun d'argumenter à nouveau sur ce sujet.
- ensuite, il a acquis, au témoignage de Pierre Monnier, la faculté de communiquer ses pensées.
"Le fait nouveau de communiquer leurs pensées et de recevoir celles des âmes humaines est pour eux un incomparable bonheur."
- Cette "communication de pensée" n'est pas une pure abstraction. Nous avons vu précédemment qu'un scientifique de renom, le professeur Louis-Marie Vincent, affirme qu'il s'agit d'une énergie. Il dit : "L'énergie est une et je pense effectivement que la pensée est une forme particulière de l'énergie".
- Or l'énergie a la propriété bien connue de se transformer. En ce cas précis, je suis convaincu que "l'énergie pensée-amour" prend une forme vocale. Sarah Estep dit que la ligne télépathique de l'au-delà convertit automatiquement ou programme ce que les entités spirituelles veulent communiquer, en une langue compréhensible à leur correspondant. Ce serait une sorte de "convertisseur vocal".
On revient donc aux paroles et à la "langue" mais dans un sens second uniquement.
Rappelons-nous ce que disait le témoin interrogé par le docteur Moody, cette personne ayant vécu une N.D.E. : "Je savais ce qu'ils pensaient, exactement ce qu'ils pensaient, mais seulement en idée, pas dans leur vocabulaire".
C'est à ce niveau global de l'idée que la transmission se fait et ensuite seulement, elle s'habille des mots du correspondant. C'est pourquoi le message "audio" que j'ai reçu, sonne particulièrement juste : "Tu le notes bien, sans paroles du chien et sans langue !".
- Le "guide" ajoute cependant : "et sans obstacle". Ce qui me laisse supposer que le message ne subit pas trop de déformation en passant par ma "matière grise", que les pensées transmises par mon chien sous forme d'énergie ne perdent pas de leur substance et ne s'édulcorent pas en prenant une forme vocale audible à mes oreilles.
Je suis reconnaissant à cette "entité" sûrement élevée, qui a joué pour moi ce jour-là le rôle du professeur de philosophie. Elle m'a aidé à mieux cerner ce que je ne faisais qu'entrevoir et surtout elle a achevé de me rendre plausibles les messages vocaux émanant de mon vieil ami, ces messages qu'il signe : "C'est moi Jean. C'est Kim !" ; ces messages que les miens entérinent depuis l'au-delà : "Crois qu'il te parle, petit Jean, sans embarras !"

Un entretien vidéo avec le Père Jean Martin
par Yann-Erick
Source : Le site Elevation




Sur le même thème

widgets by blogtips

Aucun commentaire: